Sélectionner une page

L’importance de concevoir son application pour les stores.

par | Fév 25, 2020 | Applications | 0 commentaires

La création d’une application, c’est la concrétisation d’une idée, l’émergence d’un business nouveau, d’une start-up. Aussi, en tant qu’entrepreneur, vous allez vouloir la développer, le plus vite possible. Vous allez faire un business plan, faire des études de marché, imaginer un business model, récolter des avis… Vous allez ensuite vous rapprocher d’une agence ou d’indépendants pour développer votre idée. Le développement se passera bien, vous commencerez la mise en ligne sur les stores et là… MALHEUR !

Tout s’est bien passé sur le PlayStore, 5h après la soumission, l’application était en ligne. Mais sur l’Apple Store ce n’est pas la même chose. Effectivement, une pastille rouge apparaît sur votre appli avec la mention « refusée ». Pourquoi est-ce arrivé ? Deux réponses :

Votre application rencontre un petit problème de compatibilité avec les règles de l’Apple Store.

Quelque soit votre prestataire, cela devrait bien se passer. Un petit oubli, une méconnaissance, une changement récent de règle ? Surement rien de grave, un ajout d’une mention légale, un champ à enlever pour l’inscription ou encore une demande de permission à changer dans le fameux « Info.plist ». En général, Apple vous indiquera ce qu’il faut changer et la nouvelle version sera vite mise en ligne.

 

Votre application rencontre un gros problème de compatibilité avec les règles de l’Apple Store.

Dans ce cas, cela devient tout de suite plus problématique. Ce genre de problème arrive quand votre prestataire vous a mal accompagné. Car votre application doit être prévue pour l’App Store dès sa conception.

Si vous souhaitez vendre une partie de votre application (accès spécial, abonnement, ou tout autre vente de produit lié à l’application), vous DEVEZ passer par ce que l’on appelle les « In App Purchase », c’est à dire par les achats intégrés dans l’application. Ne pas prévoir cela dès le départ expose à devoir remplacer l’ancien système choisi pour le paiement par le nouveau. Il est aussi bon de savoir qu’Apple prends 30% de commission sur les transactions. Au delà de l’aspect technique, il faut aussi prendre en compte l’impact sur le business model, car 30%, ce n’est pas rien. Alors il existe bien des exceptions en fonction de votre activité. Vous souhaitez échanger sur le sujet ? Je vous laisse nous joindre juste ici :


Nous contacter

Le paiement n’est pas la seule chose qui peut coincer. Nombreuse sont les problématiques liées à la mise en ligne d’une application dans l’App Store. Dans tous les cas, il faut retenir une chose : Apple peut refuser votre application si la marque à la pomme le décide. Mais il est possible de réduire ce risque avec un bon accompagnement et surtout : une bonne conception dès le départ.

Petite note positive : AMSILabs a réussi 100% des soumissions sur l’Apple Store.

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Application Native, Hybride ou PWA, comment choisir ? - […] Pour en savoir plus sur la conception d’une application pour qu’elle soit acceptée sur les stores, je vous invite…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *